© Ahmet Yildiz - PHS

Saint‑Léonard‑des‑Bois

L'image d'épinal des Alpes Mancelles

Installé au cœur du site naturel classé des Alpes Mancelles, Saint-Léonard-des-Bois est réputé pour ses activités de pleine nature. Du Haut Fourché ou de Narbonne, vous tomberez sous le charme de ces paysages vallonnés et totalement atypiques.

Le cœur des Alpes Mancelles

Saint-Léonard-des-Bois 

Posé au milieu d’une nature préservée, entre montagnes et rivière, le village de Saint-Léonard-des-Bois est la destination des amoureux de la nature.

C’est ici, dans cet endroit unique et intemporel, qu’au VIe siècle, un ermite nommé Léonard s’installera et fondera un monastère. Son histoire est, en partie, relatée sur un vitrail de l’église. Celle-ci serait d’ailleurs construite à l’emplacement même de l’ancien monastère. D’une base du XIIe siècle, elle subira de nombreux remaniements mais possède encore aujourd’hui de beaux éléments dont la voûte en bois peint et surtout l’ensemble sculpté du XVIIe s représentant la Dormition de la Vierge. Cet ensemble est d’ailleurs classé aux Monuments Historiques depuis 1905.

Saint-Léonard-des-Bois est en cours d’homologation Petite Cité de Caractère®.

À ne pas manquer

La Vallée de Misère

Cette vallée très encaissée, surplombée de chaque côté par des barres rocheuses et éboulis de grès armoricain remontant au quaternaire, forme un site unique en Pays de La Loire. D’intérêt faunistique, floristique et surtout géologique, ce site fait partie des quelques Espaces Naturels Sensibles répertoriés en Sarthe.

Histoires géologiques

Deux boucles à parcourir successivement ou indépendamment formant un circuit de 10 kilomètres qui vous feront remonter l’échelle du temps.

En suivant les cailloux des chemins de Saint-Léonard-des-Bois, vous gravirez les sommets des Alpes Mancelles et découvrirez quelques épisodes mouvementés d’une histoire géologique de près de 600 millions d’années.

Un artiste local

René Saint-Léonard

S’il y a un artiste discret à Saint-Léonard-des-Bois, c’est sans aucun doute René Saint-Léonard. Ce village qui l’a vu naître, grandir devient sa “muse”. Ce village il l’aime, il l’inspire. C’est sans doute pour cette raison qu’il le peint si souvent. Parfois très visible, parfois moins, c’est toute la subtilité. Des œuvres naïves par leurs couleurs et leurs formes et tellement profondes et généreuses.

Les années passent, les Alpes Mancelles restent et sont toujours sources d’inspirations des artistes.

Nos suggestions